Pas de diable de Tasmanie ici!

Pas de diable de Tasmanie ici!

Après plus de 22 heures d’avion, la Tasmanie nous dévoile enfin son visage. Sydney nous avait donné un avant-goût, Hobart nous offre la saveur d’une douce chaleur.
En prenant la direction de Marrawah, on ne sait pas encore que c’est là, que tout va se jouer. C’est le point le plus à l’ouest de la Tasmanie. Une rencontre va enchanter notre voyage, enthousiasmer nos kite boarders et envoûter nos sensations. Une taverne, une seule, « the best in the west » comme indiqué sur la devanture, nous accueille dans une ambiance digne de « Bagdad Café ». La viande est aussi rouge que les couleurs du coucher du soleil sont éclatantes, sublimes et brûlantes.
Au matin, les perroquets accueillent les moins matinaux, les autres ont déjà repérés les spots les plus intéressants. A l’approche d’un site aborigène, la voiture est abandonnée pour la marche et le respect de ce lieu qui n’appartient qu’à ce peuple si longtemps exterminé. Le vent de 15-20 nœuds est mal orienté. Plus tard dans la journée, un autre spot va offrir à nos kite boarders un moment unique à plusieurs titres. D’abord les trois conditions, vagues, vent et soleil sont au rendez-vous. Et puis un homme va changer le cours du trip. Il s’appelle Justin Tapston.

Informations

photo datas top

photo datas bottom

voulez vous voire plus de photos?

J'aimerais connaître votre avis, pour moi il est primordial que chacun donne son avis. Sachez que j'essayerai de répondre à vos questions ou remarques dès que ma connexion internet me le permet.

Si vous voulez poster des commentaires régulièrement, inscrivez-vous! S'inscrire ? C'est trés simple,  il suffit de cliquez ici et si vous voulez que votre photo apparaisse dans le commentaire, il suffit de quelques secondes pour s'enregistrer sur gravatar.

  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days