Nihongo o benkyoo shite imasu

Nihongo o benkyoo shite imasu

Voyager c’est aussi, découvrir, partager, échanger. Pour faciliter le contact la langue est un élément clé.

Bien que l’Anglais ou l’espagnol soient pratiqués presque partout, les autochtones sont plus réceptif si vous avez des bases de leur langue, parfois quelques mots suffisent.

J’aime le Japon pour sa culture, ses différences, ses traditions, alors pourquoi pas apprendre la langue puisque je m’y rends au moins une fois par an.

Quelques mots de base:

J’ai compris : wakarimashita.

Bonjour : kon’nichi wa.

Comment allez-vous ? : ogenki desu ka.

Je m’appelle Jérémie : Jérémie to mooshimasu.