mes chroniques

Ile aux Vaches, Bretagne, France

Ile aux Vaches, Bretagne, France

Bienvenue au début du monde, c’est littéralement ce que signifie Pen ar bed (Pen en breton veut dire la tête).
Pourtant ; luttant pas après pas, arc-bouté, les yeux suant d’embrun, et les poumons saoulés d’air pur on a davantage une impression de bout du monde.
Ile aux Vaches, Bretagne, France - photo -> 1

Mais non, me voilà à la pointe du Raz, le corps posé contre les rafales de vent, j’observe le début du monde.
Remarque, moi qui aime les éléments déchainés, je l’aurais sûrement commencé comme ça le monde.
Le retour au van se fera étonnamment plus vite, porté par le souffle d’air qui balaie la lande du cap Sizun.

En route pour Audierne, (Gwaien en breton), à quelques encablures de là, crêpes nature après crêpes banane.., je prends des forces, tout en appréciant le paysage,
les maisons, les volets bleus, les églises, les cimetières, la Bretagne est un pays à part, dépaysement garanti.
Ile aux Vaches, Bretagne, France - photo -> 3

Ça fait quelques années que je me jette sur les images de ce spot, grosses vagues, conditions, et récit de session bien hardcore.
Les planchistes locaux comme Bruno Andre, ou les Belbeo’ch nous ramènent souvent des images de vagues parmi les plus belles de l’hexagone (hormis Belharra), et à force d’explorer les bouts du monde, il était temps que je découvre enfin, « le début du monde ».

Naviguez entre les pages de la chronique

page 1 page 2 page 3 page 4 page 5