January 1 - 2009

Vis ma vie à Hawaii.

 Vis ma vie à Hawaii.

Petit récit du dernier trip à Hawaii paru sur Flysurf.com

Changer d’hémisphère, fuir le froid, suivre son instinct et migrer vers des contrées où la vie est plus douce est un privilège que les sufers et les kiteboarders partagent avec les oiseaux. Quand on y a goûté, il est difficile de ne plus céder à la tentation vous verrez. Jeremie Eloy fait depuis de nombreuses années un long stop à Mauï pour s’entrainer et tester. Flysurf.com lui a demandé de nous raconter son séjour.

J’ai toujours rêvé d’aller à Hawaii, les images véhiculées par les médias dans les années 90 n’ayant fait qu’attiser mon envie. Dés 2002, avec le team North, je suis allé à Oahu pour m’entraîner et tester. Je passai également trois mois à Maui pour continuer à rider et depuis deux ans je programme un mois à Maui en fin d’année.

Hawaii est un perpétuel émerveillement, les lumières, les couleurs, les vagues, les paysages (on passe sans transition ou presque du volcanique à la forêt tropicale sans oublier la toundra, les prairies avec des vaches, les cowboys..) les gens, les arcs en ciel, les baleines, les tortues, les requins… tout est sujet à la contemplation. Voici une journée type à Hawaii : levé 7h et réveil par les grenouilles. J’étais logé cette année chez Manu Bouvet et Carine Camboulives du team Oxbow. Ils cultivent des nénuphars (les water lily qui ont la particularité de s’ouvrir le matin et de se fermer le soir) et notre studio sur pilotis domine les bassins. Petit déjeuné au menu, papaye, mangue, ananas, céréales, yaourt et café. Ça c’est pour le petit déjeuné maison sinon il y a plusieurs endroits à Paia (le village des Hippies et de la glisse) pour délocaliser le premier repas.

Par exemple chez Anthony’s au menu croissants, du café, des brownies, des cookies… un petit déjeuner à l’américaine : on y croise tous les riders de Maui comme Laird Hamilton qui développe sans arrêt des nouvelles activités. Pour la dernière en date il m’a dit qu’il devait se muscler un peu.. no comment. Ou encore Levi Siver… en fait tout le team Oxbow au final passe par ici. Après le petit dej’ c’est session de surf ou de stand up. Je retrouve sur le spot de Kanaha Cyril Coste, il a juste le temps de se faire une session de stand up avant d’aller travailler chez Naish à 9 heures. C’est le spot à côté de kitebeach, une vague au large, sur le reef, un peu molle mais parfaite pour le stand up. Un coup de crème solaire et c’est parti.

En ce moment comme c’est l’hiver il n’y a pas grand monde, donc on se gave. Vers 11h 12h, le vent monte petit à petit pour s’établir. Le moment de prendre la direction de Paia pour manger chez Mana food (la superette bio de Paia, une légende dans le monde des hippies, tout est bio, bon, et sain…) au menu Quinoa, poulet, légumes, et thé vert en boisson. Direction Lanes c’est le spot de vague pour le kitesurf à Côté de Hookipa, je mange sur la butte de Hookipa qui domine le spot, les premiers windsurfers se mettent à l’eau… il y a souvent du beau spectacle en prévision. Repu je descends sur le spot de Lanes de l’autre côté de la butte, je suis tout seul, pas de kiteux depuis 2 semaines sauf le week-end. La mise à l’eau est un peu foireuse (vent irrégulier, on doit marcher sur une dalle infestée d’oursins, et de corail coupant, j’ai les pieds et le dos bien lacéré par ce spot)

Mais c’est le prix à payer car après, pendant 2 ou 3 heures, je vais me gaver tout seul, sur le spot : pour Mauï, j’utilise mon pro model de chez North la Bullet 5’7 de serie, et les rebels 2009 en 12, 9 et 7 en 25 mètres de ligne.
Cette année, j’ai sorti la 9 le plus souvent, une fois je me suis un peu planté j’aurai du prendre 7 mais ici on ne revient pas pour resserrer son strap ou changer d’aile, la mise à l’eau et la sortie est bien sketchy, quand on part et on rentre c’est pour de bon. Sortie de l’eau au couché du soleil, quelques coupures en plus comme toute bonne sortie à Lanes. Ken winner (le développeur de chez North) était ici il y a 3 semaines et avec Charles Deleau (qui était ici aussi) on a testé des protos 9 et 14 très réussis. Ken a une technique très particulière pour poser son kite, il attache le chiken loop à un arbre, l’aile reste en bord de fenêtre et il va l’attraper. Que vous dire d’autre ? Sylvain Cazenave est venu sur Maui après la Triple crown à Oahu, il en a profité pour shooter du stand up avec Manu, Carine, Lou et Lulu, du windsurf, Laird…et du kite à Lanes. On a profité de la meilleure journée du séjour pour faire des images, grand soleil, maillot de bain, baleines et 2m de vagues.

La journée se termine sur plusieurs options :
– Aller se coucher avec un bon plat de pâtes, chirurgie des pieds, classement des photos, et planing du lendemain poissons, baleines ou tortues ?
– Aller chez Jacques à Paia (le vendredi soir) c’est un restaurant, suchi bar tenu par un français qui fait bar boite après 10 heures, toute la famille du kitesurf, du windsurf et tous les Français se retrouvent ici.
– Aller en ville, pays des centres commerciaux américains, manger des hamburgers des maxi coca, temple de la surconsommation. Un exemple : même si tout est très propre, c’est hallucinant le nombre de sachets plastiques qu’ils utilisent dans les supermarchés ici, des chaînes comme Wall Mart mettent trois articles dans un sac. Je pensais pourtant, que dans un endroit comme Hawaii, peuplé de Baleines et tortues victimes des sacs plastiques, on se sentirait plus concerné.
– Inviter sa copine de l’autre côté de l’île chez Sansei un restaurant Japonais, un des meilleurs resto de suchi et poissons du monde.

Cette semaine entre les sessions de kite et de surf on est allé :
– voir les baleines avec la Pacific Whale Foundation, pour 35 dollars on vous emmène en bateau avec des scientifiques pour observer les baleines,
– aux cascades Twin Falls, deux grandes cascades ou l’on peut se baigner.
-Au sommet du volcan Haleakala à 4 heures du mat, mais bon Windguru s’est planté et à 3000 mètres c’était la tempête (il y a parfois de la neige ici)
-Nager avec les poissons dans une crique prés de La Perouse Bay (c’est un endroit recouvert de lave) on se retrouve dans un aquarium hallucinant, dans 70 cm d’eau il y a des poissons de toutes les couleurs.

Bref difficile de s’ennuyer ici, il y a toujours quelques choses à faire, dans la mer sur terre ou dans les airs.
Attention Hawaii ce n’est pas de tout repos, avec un planing deux heures de surf le matin, deux heures de visite (cascades) trois heures de kit, une bonne soirée chez jacques et vous dormez comme un loir.

blogs datas top

blogs datas bottom

Visitez la galerie, utilisez les flêches pour vous déplacer

Photo n°1

Vis ma vie à Hawaii.

Photo n°1 - Large Photo Photo n°1 - Thumbnail Photo

Photo n°2

Vis ma vie à Hawaii.

Photo n°2 - Large Photo Photo n°2 - Thumbnail Photo

Photo n°3

Vis ma vie à Hawaii.

Photo n°3 - Large Photo Photo n°3 - Thumbnail Photo

Photo n°4

Vis ma vie à Hawaii.

Photo n°4 - Large Photo Photo n°4 - Thumbnail Photo

Photo n°5

Vis ma vie à Hawaii.

Photo n°5 - Large Photo Photo n°5 - Thumbnail Photo

Ce bilet vous plait?

Vous avez pris plaisir à lire cet article de mon carnet de route ? Faîtes-en profiter vos amis, parlez-en autour de vous !!

Votre support sera une aide précieuse, et il m'aidera à vous faire découvrir le monde en compagnie de mon kite.

Merci pour votre aide !!!

J'aimerais connaître votre avis, pour moi il est primordial que chacun donne son avis. Sachez que j'essayerai de répondre à vos questions ou remarques dès que ma connexion internet me le permet.

Si vous voulez poster des commentaires régulièrement, inscrivez-vous! S'inscrire ? C'est trés simple,  il suffit de cliquez ici et si vous voulez que votre photo apparaisse dans le commentaire, il suffit de quelques secondes pour s'enregistrer sur gravatar.

  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days