June 28 - 2007

Mauritius, one eye!

 Mauritius, one eye!

Je suis sur l’ile Maurice depuis 5 jours. ArrivĂ© dimanche matin, après une nuit blanche passĂ©e dans l’avion Ă  discuter, je suis allĂ© me coucher vers 9 h du matin pour une petite sieste, qui se terminera vers 18H (heureusement il n’y avait pas de vent).
Le lendemain, levĂ© Ă  6h, j’ouvre les rideaux, ma chambre donne directement sur la mer, grand soleil, et vague magnifique…Énorme petit dĂ©jeuner, et me voilĂ  prĂŞt pour dĂ©couvrir les vagues de Maurice et surtout la fameuse One Eye.
Après une petite explication du spot par les locaux, le vent souffle déjà à 20 nœuds (force 5), je me prépare…et je prends une Vegas 2008
10 mètres tout juste sortie de l’usine (dispo cet automne en shop).
Gilles le camĂ©raman de Stance met en place son bureau, une chaise haute (6 mètres) placĂ©e au plus près des vagues dans le lagon pour ĂŞtre au cĹ“ur de l’action avec sa camĂ©ra.
L’aile est incroyable un mix de la vegas 06 et de la 07, je suisbluffĂ©, stable, rapide, un rĂ©gal.
Je m’Ă©chauffe sur les petites vagues de little reef, puis de Manawa (dans la baie il y a 5 vagues plus ou moins radicales avec en point de
mire One Eye la majestueuse…)
One Eye c’est l’une des vagues la plus rapide au monde, un bijou d’eau concentrĂ© qui s’enroule autour du reef, massive, tubulaire…
Je dĂ©couvre petit Ă  petit son fonctionnement, aujourd’hui la houle est un peu mal orientĂ©e, la vague est encore plus rapide et ferme.
S’en suivra 2 heures de rĂ©gal, de natation, du pur plaisir, je rentre avec un Ă©norme sourire…
Le lendemain, rebelote, c’est plus gros, mieux orientĂ©, et ça ouvre.
Je prends cette fois ci la Vegas 2008 9 mètres, et je ne la lâcherai plus.
Gilles le cameraman, et Christophe le photographe se partagent la chaise.. perchés au dessus des flots ils ne manquent rien au
spectacle.
On est 2 Ă  l’eau, Mallory de la Villmarque, qui fait son baptĂŞme du feu et moi, les vagues sont massives, les grosses sĂ©ries sont Ă  3
mètres et ça déroule, tube…
On sera rapidement rejoint par le big boss de North Till qui attaque sans vergogne chaque vague, on est tous impréssioné. 3 autres
personnes distributeur de chez North nous rejoindront.
Que de plaisir !!!! des rollers, des bottoms, de la taille, de bonnes boites, et beaucoup de natation, ça fuse dans tous les sens.
On se retrouvera à la plage 2 heures après avant que le vent ne tombe sous un grain.
En rangeant le matĂ©riel, je croise les riders qui Ă©taient Ă  l’eau, et bizarrement chacun a les dents bien sorties, et ne peux s’empĂŞcher de
rire…
Le lendemain, les vagues sont plus petites, 2 métres à la serie, je retourne avec Mallory qui est accro, il a une caméra sur la tête, et
il va me filmer toute la session.
La première vague creuse, il est juste devant moi, nos ailes se frôlent, je cherche le tube, concentré sur la vague, mon aile, et surtout pour ne pas lui rentrer dedans.
Je me cale un petit tube, on exulte, en priant pour que la caméra tourne.
On reprendra une 20ene de vague, à la limite tous les deux de se rentrer dedans, la caméra est une « paluche », filmant au grand angle,
il faut donc ĂŞtre très proche l’un de l’autre.
Ce que l’on essaya d’Ă©viter, arriva…. Nos deux ailes s’emmĂŞlent, impossible Ă  contrĂ´ler, la mienne tombe devant la vague, celle-ci
mange mon kite, affamĂ©e, je regarde Mallory, effrayĂ©, car dans 2 secondes mon aile va me tracter sous l’eau et surtout sur Mallory Ă 
Mach 15…ça se passe si vite que je sens Ă  peine Mallory, je suis tractĂ© sous l’eau, aucune ligne ne s’enroule autour de moi, après 40
mètres la vague lâche mon kite, je respire et me retourne pour regarder si Mallory va bien.
Il me fait signe que tout est ok, une nouvelle vague, me mange, me malaxe, puis mon kite me tire encore, je n’ai pas eu le temps de larguer mon kite inquiet par le sort de Mallory, je refais surface, une vague me casse de suite dessus, je pars dans tous les sens, remonte, respire et mon kite me renvois dans le fond….je touche enfin le reef, le courant est très fort, mes lignes sont coincĂ©es dans le reef, j’ai une seconde de rĂ©pis pour me sĂ©parer du kite, j’attrape le kite, la nouvelle Vegas est en 2 morceaux, logique quand on sait ce qu’elle vient de subir, je dĂ©connecte les lignes, et Mallory m’apporte la planche, il a dĂ©collĂ© son aile
directement après mon passage…On souffle…et je commence à nager dans le lagon, le bateau viendra nous récupérer…On en rigole, merci ma belle, ma nouvelle Maîtresse pour ce jour encore épique.
Encore une semaine ici, dimanche la houle va ĂŞtre Ă©norme…ah que c’est bon.
Depuis mercredi dernier, on a eu en moyenne 20 noeuds par jour, des vagues allant de 2 à 4 mètres, un régal.
Verdict 2008, je décerne le prix de la meilleure aile à la rebel 2008 7 mètres, un petit bijou, tot au planning un véritable jouet dans les vagues, un peu de puissance pour remonter au vent, et elle sait se faire oublier dans le surf, un pur régal avec ma planche UWL quad.
On a mĂŞme profitĂ© pour faire de la planche Ă  voile, avec Sky, Jaime, Till le big boss de North, christian Dietriech…en 4.5m, planche de vague (matos 2008), ça envoyait du Backloop…
La meilleure journée était sans concession celle de Mardi, 25 noeuds, 7 mètres rebel, planche de vague, 2 mètres en moyenne, à 3 sur le spots de One Eye (tous les distributeurs sont partis Dimanche)..
Une de mes meilleures session de ma vie, la vague Ă©tait parfaite pour engager, remonter face Ă  la lèvre, que du plaisir, j’ai eu du mal Ă  rentrĂ© quand le soleil est venu s’Ă©chouer sur l’horizon…
Sinon On a eu des rĂ©unions, pour la prĂ©sentation du matĂ©riel avec les distributeurs du monde entier, j’ai passĂ© du temps aussi sur la table de massage (Ă  conseiller le massage de pierre chaude), et on a eu quelques anniversaires Ă  fĂŞter, je passerais les dĂ©tails d’une soirĂ©e mĂ©morable.

Dans ce genre de trip on a pas trop le temps de visiter entre les shootings et les rĂ©unions, la journĂ©e type c’Ă©tait levĂ© 8H petit coup d’oeil par la vitre pour regarder les conditions (ma chambre Ă©tait au rez de chaussĂ© Ă  10 pas de l’eau), gros petit dĂ©jeuner au buffet de l’hotel, puis kite ou rĂ©union, repas, sieste kite, kite, shooting, massage, repas, 2 bières et au lit. Je pense revenir rapidement sur Maurice pour rĂ©ellement dĂ©couvrir l’ile.

Je suis heureux d’avoir dĂ©couvert les travaux finis de ma maison ( AĂ©roport roissy charles de Gaulle), le terminal s3 a Ă©tĂ© inaugurĂ© hier, notre avion a du ĂŞtre un des premiers Ă  s’y garer, rĂ©sultat une heure d’attente dans l’avion parce que les
portes de la passerelles ne s’ouvraient pas, puis jeux de piste pour retrouver les bagages..Allez la france!!!

blogs datas top

blogs datas bottom

Visitez la galerie, utilisez les flêches pour vous déplacer

Photo n°1

Mauritius, one eye!

Photo n°1 - Large Photo Photo n°1 - Thumbnail Photo

Photo n°2

Mauritius, one eye!

Photo n°2 - Large Photo Photo n°2 - Thumbnail Photo

Photo n°3

Mauritius, one eye!

Photo n°3 - Large Photo Photo n°3 - Thumbnail Photo

Ce bilet vous plait?

Vous avez pris plaisir à lire cet article de mon carnet de route ? Faîtes-en profiter vos amis, parlez-en autour de vous !!

Votre support sera une aide précieuse, et il m'aidera à vous faire découvrir le monde en compagnie de mon kite.

Merci pour votre aide !!!

J'aimerais connaître votre avis, pour moi il est primordial que chacun donne son avis. Sachez que j'essayerai de répondre à vos questions ou remarques dès que ma connexion internet me le permet.

Si vous voulez poster des commentaires régulièrement, inscrivez-vous! S'inscrire ? C'est trés simple,  il suffit de cliquez ici et si vous voulez que votre photo apparaisse dans le commentaire, il suffit de quelques secondes pour s'enregistrer sur gravatar.

  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days