April 4 - 2008

Les seigneurs de la mer.

 Les seigneurs de la mer.

Les seigneurs de la mer.

Apr√®s Thalassa ce soir sur un √©ni√®me √©pisode en Polyn√©sie (on a eu il y a 2 semaines un beau reportage chez Tim Mckenna) Mercredi, ne loupez pas le film les seigneurs de la mer un documentaire qui prend la d√©fense des requins, suite √† sa mauvaise r√©putation et l’explosion de la demande asiatique pour la soupe aux ailerons de requins.

Le teaser ici montre des images magnifiques de requins, d’images sous marines, c’est la base de ce documentaire, puisque Rob Stewart √† commenc√© a filmer il y a 6 ans…puis suite √† diverses aventures au Costa Rica (ou la p√™che est soit disante interdite) Rob a orient√© sont film sur le massacre du roi des mers…

Dep√®che de l’AFP

“100 millions de requins sont tu√©s chaque ann√©e. Dans 5 ou 10 ans, de nombreuses esp√®ces de requins auront disparu”, s’alarme le r√©alisateur du film, Rob Stewart.

Un comble pour un animal apparu il y a plus de 400 millions d’ann√©es, bien avant les dinosaures, et qui a surv√©cu aux cinq crises majeures d’extinction des esp√®ces.

Le film commence sur de très belles images de squales évoluant dans le grand bleu, indifférents aux plongeurs qui les entourent.

“J’ai commenc√© le tournage il y a six ans, quand j’avais 22 ans”, indique √† l’AFP Rob Stewart, biologiste et photographe sous-marin. “Au d√©but, je voulais juste faire un joli documentaire sous-marin”, ajoute-t-il.

Par la suite, il rejoint les membres de la Sea Shepherd Conservation Society, fond√©e par Paul Watson, un ex de Greenpeace, et embarque avec eux sur l’Ocean Warrior pour une campagne contre la p√™che ill√©gale de requins au large du Costa Rica et de l’Equateur.
Le documentaire se transforme alors en un film d’action, avec une rocambolesque course-poursuite entre p√™cheurs et √©cologistes en plein oc√©an Pacifique.

Les cadrages serr√©s s’attardent sur les requins qu’on hisse √† bord, les p√™cheurs qui leur tranchent les nageoires et les rejettent √† l’eau, encore vivants, pour quelques heures ou quelques jours d’agonie.
Incapables de nager, se vidant de leur sang, les animaux meurent de mort lente en s’asphyxiant.

“L’aileron rapporte beaucoup d’argent – 4 √† 500 dollars le kilo – mais la chair du requin, en comparaison, ne vaut pas grand-chose”, explique Rob Stewart.
Alors, les p√™cheurs font place nette sur le bateau, laissent les ailerons s√©cher au soleil, et ne s’embarrassent pas du reste, qu’il faudrait conserver dans des chambres froides.

L’aileron de requin est une d√©licatesse populaire en Asie — particuli√®rement la Chine, o√Ļ elle est typiquement servie en potage √† l’occasion de mariages.
La demande a explos√© au cours des derni√®res ann√©es et “plus les requins se rar√©fient, plus leur p√™che est profitable”, indique Rob Stewart.
Les requins ne sont pas prot√©g√©s par la r√©glementation internationale, s’indigne-t-il. Les propositions de classement de deux esp√®ces de requins – l’aiguillat et le requin taupe – parmi les esp√®ces prot√©g√©es de la Convention sur le commerce international des esp√®ces menac√©es (CITES) ont √©t√© rejet√©es lors de la derni√®re conf√©rence de la CITES en juin.

Les éléphants et les crocodiles qui tuent chaque année plus de personnes dans le monde que les requins, sont protégés, souligne Rob Stewart.

En 2007, les attaques de requins ont provoqu√© la mort d’une seule personne dans le monde, le plus faible niveau en 20 ans, selon l’Universit√© de Floride.
“J’ai pass√© des milliers d’heures sous l’eau avec des requins et je n’ai jamais √©t√© attaqu√©”, s’insurge Rob Stewart, d√©non√ßant l’image que des films comme Les Dents de la Mer ont donn√© de cet animal.

Difficile, selon lui, d’imaginer la plan√®te sans les requins qui ont un r√īle crucial dans l’√©quilibre des √©cosyst√®mes marins.
Il compte sur le succ√®s de son film en France: “il y a eu le commandant Cousteau et le Grand Bleu (le film de Luc Besson, ndlr), les gens ici ont une histoire d’amour avec l’oc√©an”.

Le site du film ici

blogs datas top

blogs datas bottom

Ce bilet vous plait?

Vous avez pris plaisir √† lire cet article de mon carnet de route ? Fa√ģtes-en profiter vos amis, parlez-en autour de vous !!

Votre support sera une aide précieuse, et il m'aidera à vous faire découvrir le monde en compagnie de mon kite.

Merci pour votre aide !!!

J'aimerais conna√ģtre votre avis, pour moi il est primordial que chacun donne son avis. Sachez que j'essayerai de r√©pondre √† vos questions ou remarques d√®s que ma connexion internet me le permet.

Si vous voulez poster des commentaires régulièrement, inscrivez-vous! S'inscrire ? C'est trés simple,  il suffit de cliquez ici et si vous voulez que votre photo apparaisse dans le commentaire, il suffit de quelques secondes pour s'enregistrer sur gravatar.

  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days