May 16 - 2007

Demo Tour côte Est des Etats Unis.

 Demo Tour côte Est des Etats Unis.

15 heures de voyages,c’est passé assez vite. J’ai beaucoup dormi, discuté, lu, regardé un film..
Aéroport de Charleston, tout est super clean, un sticker sur la porte de l’aéroport indique que les armes à feu sont interdites…
Nick le representant North est venu me chercher, direction une soirée, barbeccue, piscine.
Sur place je retrouve Sky, mon team mates, j’étais content de le retrouver, généralement on s’embete pas ensemble..
La soirée commence bien avec 3 hots dogs, des jeux pour boire, un jacuzzi chauffé, une piscine, de la musique…
Je fais équipe avec sky au jeu pour boire (ou pas boire) on met 6 verres de chaque côté sur une table, avec de la bière dedans, et le but est de lancer une balle de ping pong dedans..
bref j’ai finis dans le jacuzzi, un peu forcé et forcément habillé..
Le lendemain, on pars vers 8 heures du matin, 4 heures de route en direction de Wellington.
Les routes sont envahis de motard, les cheveux aux vents, en Harley Davidson, habillé de cuir, des centaines, voir des milliers sillonnent les routes chaque dimanche..
Le surf shop gokitesurf.com nous accueille, la météo est bonne, du vent, et du soleil, après quelques discutions matos et voayge, on va à la plage.
Le vent est side, un peu irrégulier, parfait pour ma 9 mètres vegas, des petites vagues à surfer, j’ai passé une bonne après-midi, les gens sont très gentils, tous grand sourire, ça fait plaisir à voir et à partager.
Le soir, un bon resto local, King crab, et vin australien, pour finir chez Dwight et sa femme, 2 américains passionnés par le kite, Dwight cherche sans arrêt des idées pour améliorer le matos, et sa femme adore l’adrénaline, a un très bon niveau et partage avec un grand sourire ses sensations.
Levé 7 heures à cause du décalage, j’ouvre la fenêtre de ma chambre pour regarder la mer, le vent souffle, les palmiers se plient et
j’aperçois Dwight (le propriétaire de la maison) qui trépigne d’impatience, il me regarde soulagé, et me demande si Sky et Nick sont réveillés.
Petit déjeuner Céréales peanut butter, fraise, le tout vue sur mer, assis sur des chaises trés locales (voir photo).
Au programme, Downwind d’une 20ene de kilomètres, vent side shore en 9 mètres vegas (ma préférée), vague de 1M50 max, du soleil et des pelicans.
A 6 dans l’eau personne à l’horizon, sky, nick, dwight et sa femme et le responsable du shop local, déchirant les vagues les uns après les autres, que du bonheur.
Avec Sky on tentera tube sur tube dans un shorebreack dévastateur, toutes se termineront en essorage, les vagues m’ont bien mâchouillé, jusqu’à faire des loopings sous l’eau avec ma barre, également à noter quelques tentatives de Hang ten sur la rocketfish, qui se termineront tête la première dans l’eau, et retour à la machine…
De retour sur la plage, le sourire tendu jusqu’aux oreilles, la journée commence bien.
Les maisons au bords de la plage sont en bois sur pilotis, le problème c’est que lors des hurricanes, l’eau monte jusqu’aux maisons, et en emporte quelques unes…
On the road again, direction l’aéroport pour Sky qui nous quitte, et je continue avec nick en direction de Cape Hatteras.
Je suis content d’aller là bas, Cape Hatteras est un des hauts lieu du kitesurf et du windsurf aux Etats Unis et dans le monde.
5 heures de route, à travers la “Bible belt” ( la ceinture de la bible) il doit au moins y avoir une église par habitant, on traverse d’immense forêt, des villages avec des maisons délabrées, et le gazon aussi bien entretenu qu’un green de golf.
Arrivé vers 18H sur l’ile de Cape Hatteras, le vent est trop léger, le paysage est magnifique, un côté l’océan avec les vagues, une route et de l’autre une mer intérieure.
L’hôtel est face au spot de surf, tout en bois sur pilotis, vivement demain.

Dans la maison avec les volets bleu, ils tournent un film avec Richard Geere.
Levé par les mouettes qui crie au dessus de ma fenêtre, quelques vagues, quelques surfeurs, des pêcheurs, des mamies qui bronzent voila ma première vision.
Petit dej à l’americaine, café au caramel, et muffin.
Le shop Ocean air nous attends, on passera la matinée sur place, à discuter matos, voyage et Teahupoo, le magazine américain a sorti une double page avec une photo de Tim Mckenna, et un texte trés bien écrit.
Le vent se lève, pizza, coca (pas trés sain tout ça) et direction le spot.
Je prépare la 16 mètres rhino7 et la planche de vitesse Phantom de chez North, il y a 24 noeuds, c’est un peu clapoteux, mais le magasin m’a prêté un GPS et j’ai envie de voir à quelle vitesse on peut aller.
Je me suis bien amusé pendant une heure à remonter au vent, puis débouler le plus vite possible, en serrant les dents, volant au dessus du clapot avec quelques difficultés pour m’arrêter.
Vitesse max 37,5 m/H puis le vent est encore monté, et c’est devenu trop clapoteux.
J’ai changé de matos pour ma vegas 9 et jaime L, pour un downwind de quelques kilomètres le long des marécages, (j’ai fait quelques petits tours dedans bien sympatique et plein de vase).
Un des gars du shop est venu nous filmer, je me suis pris des bonnes boites en kiteloop handle pass, peut etre un peu trop à l’arrache et surement fatigué du décalage.
Une bonne journée de kite sur eau plate, accompagné de nombreux canadiens francophones, qui n’hésitent pas à rouler 15 heures pour passer 3 jours ici.
Quelques bières plus tard avec les responsables du magasin, on est allé manger, selon Nik la nourriture est pas terrible par ici (c’est assez vrai)le menu est généralement trés prometteur, avec des annotations comme “le meilleur que vous n’avez jamais mangé” ” la spécialité du chef à ne pas manquer” “frit dans un délicieux lit de fromage”…selon le serveur à chaque fois notre choix est le meilleur, et finalement c’est jamais terrible.
Au lit bien fatigué, ici il n’y a pas grand chose à faire le soir, à part discuter avec les mouettes, à les entendre toute la journée elles en ont des choses à dire.
Le vent souffle, le soleil brille, la mouette me casse l’oreille…un autre jour commence.
Super déjeuner à l’américaine, Café marshmallow je sais plus quoi (trop sucré) muffin orange, biscuit à la cannelle (trop bon), smoothie… une des serveuses fait des photos, elle les expose dans le restaurant, il y a des photos des maisons qui disparaissent suite aux tempêtes,il y en a quelques unes trés belles.
Retour au shop, la météo prévoit 30 noeuds dans l’après midi, et un grand soleil.
Nick me propose d’aller visiter le phare de l’île, 257 marches, 5 gallons d’essence à porter en haut chaque jour par le gardien…voila ce que nous raconte la guide
au bas des marches…le tout pour une modique somme de 7 dollars. Arrivé en haut après quelques croisements difficiles avec des américaines dans le petit escalier, la vue est splendide.
Tout est plat, beaucoup d’arbres, de dunes, et un coin de plage rempli de voitures, ce sont les pêcheurs, agglutinés sur la pointe, ça doit être le secret spot pour poser sa glaciaire, son gros 4 4..
Ici ils ont carrément des racks à l’avant, des sortes de tuyaux pour ranger les cannes à pêches, et quand ils roulent, ils les laissent comme ça, canne à pêche au vent.
La descente du phare ira un peu plus vite, j’ai trouvé une technique pour éviter les américaines qui bloquent l’escalier…

Direction un spot avec des vagues, au programme downwind de 10 kilomètres, en 12 mètres, les vagues sont un peu petites mais c’est assez amusant.
Le retour se fera en stop, après 15 minutes un jeune de 16 ans s’arrêtera au volant de son gros pick up, et nous déposera juste devant la voiture.
Un gros sandwich Subway style, et de retour au shop, au programme énorme downwind sur eau plate.
9 mètres vegas, Jaime l, et c’est reparti pour un tour. Surtout mon tour dans les marécages, apres une heure et demi de descente, il y a un passage, une sorte de canal dans les marécages, on peut y aller full speed.
Je passe la première fois, assis sur ma planche, j’ai l’impression d’être sur une piste de kart, au ras des pâquerettes, j’accélère avec ma barre, le tout sans frein…
Je remonte au vent pour m’offrir une deuxième session de go Karting, les autres continue le downwind, ils sont déjà loin quand je rentre une deuxième fois sur la piste.
Un risée me fait accélérer, je suis à fond à quelques mètres des herbes, c’est assez grisant, l’eau est lisse comme un billard. Et soudain!!!!! une risée m’emporte plus vite, l’aile dévente, impossible de m’arrêter pour retendre les lignes, l’aile tombe dans la brousse…Personne en vue, je nage dans de la vase puante, il doit y avoir 20 centimètres d’eau, je m’enfonce jusqu’à la taille…mes lignes s’emmêlent, et il y a pas un chien ou alligator (heureusement) à la ronde.
J’essaye de nager sur ma planche pour avancer dans cette vase, je retourne à mon aile, j’arrive à la sortir des buissons sans l’abimer, les lignes suivent en gros paquet de noeuds.. je démêle le tout, le canal doit faire 10 mètres de large.
Le kite s’éloigne, je démêle les lignes, je nage littéralement dans la vase, l’odeur est insupportable…
Le kite se cale, il y a des nœuds, je tire sur la barre, et ça décolle en pleine fenêtre.
Je m’envole sans la planche au dessus du marécage, déhooké, plein de nœuds dans les lignes, je vole, je corrige la trajectoire pour retomber dans cette vase…glups
j’arrive enfin à contrôler l’aile, la planche arrive avec le vent…je sors du marécage et je me jette dans l’eau, remplis ma combi d’eau propre, me lave le visage, l’odeur restera jusqu’à la douche.
Le soleil est tombé, je retrouve les autres quelques kilomètres plus loin, un peu inquiet de pas me voir avant…
On trouve un restaurant ouvert, il est 9 heures et tout est déja fermé, un bon hamburger au steak de thon, et au lit…

blogs datas top

blogs datas bottom

Visitez la galerie, utilisez les flêches pour vous déplacer

Photo n°1

Demo Tour côte Est des Etats Unis.

Photo n°1 - Large Photo Photo n°1 - Thumbnail Photo

Photo n°2

Demo Tour côte Est des Etats Unis.

Photo n°2 - Large Photo Photo n°2 - Thumbnail Photo

Photo n°3

Demo Tour côte Est des Etats Unis.

Photo n°3 - Large Photo Photo n°3 - Thumbnail Photo

Ce bilet vous plait?

Vous avez pris plaisir à lire cet article de mon carnet de route ? Faîtes-en profiter vos amis, parlez-en autour de vous !!

Votre support sera une aide précieuse, et il m'aidera à vous faire découvrir le monde en compagnie de mon kite.

Merci pour votre aide !!!

Voila ce qu'en pensent mes amis Demo Tour côte Est des Etats Unis.

Lisez les commentaires de mes amis, et laissez les vôtres. Cliquez ici tout simplement,  remplissez le formulaire. Merci d'avance pour votre message. Je suis sûre qu'il sera utile à tous.

  1. 1
    marine June 2, 2011 - 3:30 pm

    c’est genial !! je prevois d’aller la-bas 🙂 comment s’appelle l’hotel dont tu parles ?

J'aimerais connaître votre avis, pour moi il est primordial que chacun donne son avis. Sachez que j'essayerai de répondre à vos questions ou remarques dès que ma connexion internet me le permet.

Si vous voulez poster des commentaires régulièrement, inscrivez-vous! S'inscrire ? C'est trés simple,  il suffit de cliquez ici et si vous voulez que votre photo apparaisse dans le commentaire, il suffit de quelques secondes pour s'enregistrer sur gravatar.

  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days